la Châsse

 

.

     Le château, daté du XIXème siècle, remplace un ancien château fort, vassal des comtes de Montfort,

qui fut détruit en 1595, au temps des guerres de la Ligue.

     Du faits de leur service aux ducs de Bretagne et par des mariages importants,

les seigneurs de la Châsse devinrent progressivement de puissants châtelains, avec droit de haute et basse justice.

Cette châtellenie a successivement appartenu aux familles de la Châsse,

puis d'Andigné (qui se feront appelet Andigné de la Châsse) et enfin de Nicolaï.

     Le logis en L de style néo dix-septième est bâti sur une terrasse surplombant le Meu.

L'avant-corps est encadré de deux bâtiments carrés : celui situé à l'ouest abrite la chapelle.

A l'arrière de l'autre aile se trouvent les cuisines. et les communs.

 

     Un long mur de pierre entoure le parc de ce château qui fut un temps colonie de vacances de la régie Renault avant de devenir récemment propriété d'une congrégation religieuse.

 

 

 

L'avant-corps exposé sud, à gauche la chapelle.

 la chapelle

 le campanile de la chapelle. Jolie toiture en écailles de poisson.

 

Vitrail : les armes des d'Andigné de la Châsse et la devise : Laissez dire.

 

 La façade principale est orientée à l'ouest.

 De chaque côté de l'entrée, sept rangées de fenêtres.

Soit quinze pour cinq lucarnes.

 

Les communs du château.

 

La conciergerie.

 

 

Le château bâti sur une terrasse surplombe le Meu.

 

Ancienne colonie de la régie Renault.

Vues aériennes.

 

A l'intérieur de la chapelle, bel autel en bouis polychrome.

 

           

 

 détails

            

.

 

.

 

 

 

             

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site