.

.

.

 

 

 

 

CHATEAUX ET MANOIRS D'IFFENDIC  

 

 

     Les registres de l'Evêché de Dol signalent, en 1480, trente-huit manoirs nobles sur le territoire de la paroisse d'Iffendic, nombre qui va rester stable pendant près de deux siècles. A part trois ou quatre seigneuries d'importance, il s'agit souvent d'une petite noblesse paysanne pauvre qui survit grâce à ses productions agricoles.

     Il faudra attendre le siècle de Louis XIV et l'essor du commerce généré par le ministre Colbert pour qu'une nouvelle bourgeoisie d'affaires ne vienne doubler le nombre des gentilhommières de la commune. Ces nouveaux propriétaires habitent souvent Rennes, la capitale du duché, où se traitent leurs affaires. Alors ils confient la gestion de leur propriété campagnarde à un métayer qui assure l'entretien des bâtiments et des terres. Quelques jours par an seulement, afin de percevoir les loyers à la saint Michel, assister aux foires de la saint Eloi, chasser ou honorer les invitations des voisins,  ils viennent passer un séjour à iffendic.

     Le logis est conçu de manière à permettre le couchage dans les conditions les plus confortables possibles. Les propriétaires disposent d'un logement indépendant de la métairie avec cuisine et salle au rez-de-chaussée, ainsi qu'une ou deux chambres à l'étage, les moins aisés se contentent d'une chambre haute dite de retenue qui leur est réservée à l'année, à l'étage de la ferme. Ils devront alors partager leur repas avec le métayer dans la salle basse. On parle dans ce cas de demi manoir.

     Que reste-t-il de ces demeures maintenant réaménagées, modernisées et quelquefois même totalement transformées, c'est le but de l'inventaire suivant que vous pourrez consulter dans la rubrique "manoirs", de la marge de gauche. Mais avant cela n'oubliez pas de lire les rubriques "terre ou pierre" et "manoirs et retenues"  qui permettent une meilleure lecture de l'architecture de la région.

      Bon voyage sur le site et, pour toute question ou complément d'information, une adresse "contact" est, ci-dessous, à votre disposition

 

Contact

 

 

 

 

LES DEMEURES FIGURANT SUR CE SITE SONT DES LIEUX PRIVES

DONT L'ACCES NE PEUT SE FAIRE QU'AVEC L'ACCORD DES PROPRIETAIRES.

Merci de votre compréhension.

L'auteur,  Philippe Saint-Marc

Patrimoine en Brocéliande

Moi.

.

.

 

 

.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site